http://www.vogelwarte.ch
http://www.ala-schweiz.ch/
https://www.ficedula.ch
https://www.nosoiseaux.ch
 
fr
de
it
en
Visiteur Anonyme
 
Accueil ornitho.ch
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Rollier d'Europe 2022
 - 
Pouillot à grands sourcils 2022
 - 
Busard des roseaux 2022
 - 
Pluvier guignard 2022
 - 
Bécasseau cocorli 2022
 - 
Phragmite des joncs 2022
 - 
Statut des espèces en Suisse
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Vos Oiseaux
 - 
Espèces à publication limitée
 - 
Code de conduite
 - 
Calcul de coordonnées
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
    - 
Aide vidéo & instructions
  Statistiques
Toutes les nouvelles
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
nbre/page :
nbre : 727
 
jeudi 29 septembre 2022
avinews
Pouillots à grands sourcils en vue?

Verra-t-on cette année de nouveau des Pouillots à grands sourcils? C'est bien possible... par rapport à l'année dernière, le passage de l'automne 2022 semble avoir mieux démarré au niveau européen. De nombreuses observations ont été réalisées autour de la mer du Nord, comme le montre EuroBirdPortal, site qui prend aussi en compte vos observations. Pour vous préparer, vous pouvez apprendre à reconnaître le cri dans notre galerie d'enregistrements ou sur xeno-canto.org. En Suisse, la plupart des observations ont lieu durant les premiers jours d'octobre, comme le montrent nos statistiques sur l'espèce. Nous vous souhaitons bonne chance !

posté par Sämi Wechsler
 
mercredi 28 septembre 2022
technews
Problèmes de synchronisation avec l'app NaturaList résolus

Ces derniers jours, nous avons eu un problème de synchronisation/d'échange de données entre l'application NaturaList et le site ornitho.ch. La cause en était une mise à jour d'Amazon sur ses serveurs. Entre-temps, les développeurs d'ornitho.ch (Biolovision) ont pu trouver et résoudre le problème. Les données concernées qui ne sont pas encore visibles sur ornitho.ch seront visibles sur votre compte au plus tard la semaine prochaine. Veuillez ne pas les saisir à nouveau.


Merci de votre patience!

L'équipe ornitho.ch

posté par Sämi Wechsler
 
mardi 20 septembre 2022
technews
Les cartes Google ne seront bientôt plus disponibles

Dès la prochaine mise à jour de NaturaList, les cartes Google, assez mal adaptées à nos besoins, ne seront plus disponibles (pour des raisons de coûts). Nous vous recommandons d'utiliser en Suisse les excellentes cartes de SWISSTOPO, et à l'étranger celles d'OpenStreetMap, qui sont disponibles dans l'application.

L'équipe ornitho.ch

posté par Hans Schmid
 
mercredi 14 septembre 2022
tipnews
Oiseaux
Que faut-il compter ?

La migration postnuptiale bat déjà son plein. Que vous fassiez le tour de votre site favori ou le guet sur un poste d’observation, n’oubliez pas de remplir une liste d’observations complète ! Mais que faut-il compter ? Vous pouvez tout compter si vous le souhaitez, mais si c’est trop fastidieux, veuillez au moins compter les espèces de catégorie A (celles dont le nom est précédé d’un point rouge). Pour les analyses telles que le calcul de l’indice de présence, il est en effet indispensable d’avoir des données quantifiées. Dans la mesure du possible, comptez donc toujours les espèces A, ou donnez au moins une estimation ou un nombre minimum.

Vous avez peu d'expérience dans le dénombrement des oiseaux ? SEO BirdLIfe a développé une application ludique qui permet de s'entraîner. Vous trouverez AVIZOR - SEO BirdLife sur Google Store et sur l'App Store.

Nous vous souhaitons de belles rencontres avec les migrateurs !

posté par Bernard Volet
 
jeudi 8 septembre 2022
avinews
Oiseaux
Les populations de vautours en Europe

La Vulture Conservation Foundation (VCF) vient de publier un rapport en anglais sur la situation des populations de vautours en Europe. Vous le trouverez ici.

posté par Hans Schmid
 
mardi 6 septembre 2022
avinews
Chauves-souris
Recherche de bénévoles pour le comptage des Noctules

Le comptage international de la Noctule, l'une de nos plus grandes espèces de chauves-souris, se déroulera à nouveau du 10 au 18 septembre. La Stiftung Fledermausschutz (Fondation pour la protection des chauves-souris) fait appel à votre aide. Vous trouverez ici davantage d’informations (en allemand).

posté par Hans Schmid
 
jeudi 1 septembre 2022
avinews
Oiseaux
Un Pygargue au Fanel

Un jeune Pygargue à queue blanche séjourne depuis quelques jours au Fanel. Cet oiseau provient d’un « programme de réintroduction » validé par le Ministère de l'Environnement francais et a été relâché en compagnie de trois autres individus le 12 août 2022. Né le 1er avril 2022 dans le centre « Les Aigles du Léman » sur la rive française du Léman, il s'appelle « Crédit Agricole » et porte une balise, ainsi qu’une bague orange sans inscription à la patte droite et une bague noire avec l'inscription WF01 à la patte gauche.

Photo: W. Daeppen

posté par Bernard Volet
 
mercredi 31 août 2022
avinews
Oiseaux
Escales Limicoles à Yverdon-les-Bains

Depuis le début du mois d’août, le projet d’inondation contrôlée du champ des « Quatre-Vingts » a débuté à Yverdon-les-Bains. Ce projet, coordonnée par l’Association Escales Limicoles Agriculture, connaît un grand succès pour l’escale des limicoles migrateurs et environ une centaine d’individus d’une dizaine d’espèces peuvent être observé actuellement sur le site.

Ce grand nombre d’oiseaux motive de nombreuses personnes à venir observer sur ces lieux. Pour clarifier certains accès, nous demandons aux observateurs/trices de respecter les points suivants :

  • À la demande des agriculteurs/trices et de l’exploitant, merci de ne pas vous positionner au « Point X » pour réaliser vos observations ;
  • Merci de rester sur les chemins officiels, et en aucun cas de pénétrer dans le champ inondé ou dans les cultures attenantes ;
  • Le site d’observation à privilégier est situé sur la butte entre le canal de la Thielle et le champ inondé.

Le respect de ces différents points limitera les dérangements et permettra aux oiseaux de profiter pleinement de ce site de repos et de nourrissage. Nous vous remercions de votre collaboration et vous souhaitons de belles observations !

Un nouveau site internet sur ce projet a vu le jour est peut être consulté à cette adresse: https://www.escales-limicoles-agriculture.ch/

Derniers résultats: https://www.escales-limicoles-agriculture.ch/le-projet/resultats/

Accès: https://www.escales-limicoles-agriculture.ch/acces/

posté par Bernard Volet
 
mercredi 10 août 2022
technews
Oiseaux
Ajustements du degré de rareté des espèces

Sur ornitho.ch, chaque espèce se voit attribuer un degré de rareté. De temps en temps, nous modifions le degré de rareté des espèces pour tenir compte de l’évolution de la situation. C’est ainsi que p. ex. le Vautour fauve et le Guêpier d’Europe ne sont désormais plus qualifiés d’espèces « rares ». En revanche, les Bécasseaux sanderling, de Temminck et cocorli remontent de « peu fréquents » à « rares ». À noter que certaines espèces n’ont pas la même catégorie de rareté dans toutes les régions de Suisse. Ainsi, le Chocard à bec jaune est considéré très commun dans les Alpes, mais rare dans le Jura. Pour la plupart des espèces, ces catégories restent indicatives au plan national et ne peuvent pas tenir compte de variations régionales, comme la rareté étonnante du Moineau friquet  dans le canton de Genève.

posté par Bernard Volet
 
lundi 1 août 2022
technews
Oiseaux
Nouveauté : formulaire pour les observations d’oiseaux rares

Les formulaires d’homologation pour la Commission de l'avifaune suisse (CAvS) peuvent désormais être remplis directement sur ornitho.ch

Nous avons le plaisir de vous annoncer que la première version du formulaire permettant de documenter les observations d’oiseaux rares et les données inhabituelles soumises à homologation vient d’être mise en ligne. Les observations concernées sont marquées d’un triangle jaune sur ornitho.ch. La documentation fournie est examinée par la Commission de l’avifaune suisse, un groupe d’experts qui regardent si l'observation est suffisamment documentée pour être prise en compte dans la littérature scientifique.

Le formulaire en ligne apparaît automatiquement à la saisie d'une donnée soumise à homologation. Plus concis que son prédécesseur sur papier, il tourne autour de la pièce centrale que constitue le champ « Description ». Si vous avez la chance de rencontrer un oiseau rare, prenez le temps de documenter votre observation. Prenez si possible des photos, enregistrez les cris ou les chants avec votre smartphone (le mode vidéo suffit généralement pour cela). Même des photos/vidéos de qualité moyenne suffisent souvent à documenter l’observation. Les photos montrant l’oiseau sous des angles différents sont très utiles. Profitez de bien regarder l’oiseau en détail : le bec, sa longueur, sa forme et sa couleur, le dessin de la tête, du dos, des ailes, du dessous, de la queue, du croupion et des sous-caudales. Notez aussi la longueur et la couleur des pattes.

Les photos, vidéos et enregistrements sont naturellement des preuves très utiles pour la documentation, mais ils ne sont pas obligatoires. En l’absence de ces documents, ou s’ils ne montrent pas les critères essentiels, il est important de décrire en détail ce que vous avez observé. Utilisez pour cela le champ « Description », en notant d’abord en quelques mots de quelle manière vous avez trouvé l’oiseau et quel était son comportement. Si vous n'avez pas découvert vous-même l'oiseau mais que vous savez qui c’est, mentionnez-le. Décrivez ensuite l’oiseau, en commençant par sa taille en comparaison avec les espèces qui sont à côté de lui ou avec des espèces communes. Indiquez ensuite tous les détails du plumage que vous avez observés (voir ci-dessus, un croquis peut également s'avérer très utile) et transcrivez autant que possible les cris ou le chant. Mentionnez également quels critères de détermination n'ont pas pu être vus. Si l’espèce est similaire à une ou plusieurs autres espèces, faites le diagnostic différentiel : notez pour quelles raisons il s’agit de cette espèce rare et non de l’autre espèce qui lui ressemble.

Dans la rubrique « Identification », mentionnez dans la case « Expérience avec cette espèce » si vous avez déjà vu cet oiseau rare (si oui, où et combien de fois ?) ou si c’est la première fois.

En règle générale, la responsabilité de documenter une observation inhabituelle incombe à la personne qui a découvert l’oiseau. Si l’oiseau séjourne, il est aussi important de documenter la dernière date d’observation. De même, il est nécessaire de documenter les individus supplémentaires si le nombre varie, ainsi que les apparitions de l’oiseau à un nouvel endroit.

Vos observations soumises à homologation vont apparaître sur votre page d'accueil sous le titre Mes observations sans rapport d'homologation. Il se peut que des données anciennes déjà homologuées (triangle jaune avec vu vert) apparaissent sur la page d'accueil: vous pouvez simplement les ignorer en cliquant sur le X à droite pour les retirer de cette rubrique.

Nous espérons que ce nouveau formulaire vous permettra de documenter plus facilement vos observations inhabituelles et nous vous souhaitons d’ores et déjà beaucoup de belles surprises dans les mois qui viennent.

posté par Bernard Volet
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
nbre/page :
nbre : 727
 
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2022