http://www.vogelwarte.ch
http://www.ala-schweiz.ch/
https://www.ficedula.ch
https://www.nosoiseaux.ch
 
fr
de
it
en
Visiteur Anonyme
 
Accueil ornitho.ch
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Tadorne de Belon 22-23
 - 
Mouette tridactyle 2022
 - 
Grue cendrée 2022
 - 
Garrot à oeil d'or 22-23
 - 
Râle d'eau 22-23
 - 
Grive mauvis 2022
 - 
Pie-grièche grise 2022
 - 
Statut des espèces en Suisse
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Vos Oiseaux
 - 
Espèces à publication limitée
 - 
Code de conduite
 - 
Calcul de coordonnées
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
    - 
Aide vidéo & instructions
  Statistiques
Toutes les nouvelles
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
nbre/page :
nbre : 736
 
jeudi 24 novembre 2022
avinews
Oiseaux
Communiqué de la CAvS

La Commission de l’avifaune suisse (CAvS) communique que le procès-verbal de sa séance du 9 novembre 2022 peut être consulté sur son site Internet www.vogelwarte.ch/cavs. Parmi les données homologuées figurent, entre autres, la 2e donnée de Guêpier de Perse, la 11e donnée de Coucou geai, la 12e donnée de Chevalier bargette, les 14e à 16e données de Goéland d’Audouin, la 17e donnée de Bruant à calotte blanche, la 22e donnée de Cormoran pygmée et la 20e donnée d’Aigle pomarin depuis 1900.

Les formulaires d’homologation pour la Commission de l'avifaune suisse peuvent désormais être remplis directement sur ornitho.ch. Le formulaire en ligne apparaît automatiquement à la saisie d'une donnée soumise à homologation. Il est important de décrire en détail l'oiseau et/ou sa voix ainsi que les circonstances de l'observation. Tout complément (p. ex. croquis de terrain, photographies) est le bienvenu. En règle générale, c’est la personne qui a découvert l’oiseau qui est responsable de documenter l’observation.

La CAvS vous remercie chaleureusement pour vos précieuses contributions et vous souhaite de belles observations hivernales !

posté par Bernard Volet
 
mercredi 23 novembre 2022
avinews
Oiseaux
L'Atlas européen des oiseaux nicheurs pour Noël

Nous avons le plaisir de vous annoncer que l'Atlas européen des oiseaux nicheurs EBBA2 (en anglais) est désormais disponible au prix spécial de 60€ (plus frais de port). Où sont les zones de nidification les plus proches de Grue cendrée ou de Pygargue à queue blanche ? Où se trouvent les sites de nidification les plus septentrionaux de l'Échasse blanche ? Ce livre donne un aperçu complet de la répartition actuelle de 596 espèces d'oiseaux nicheurs européens et de leur évolution depuis les années 1980. L'ouvrage contient également des données provenant de Suisse, probablement même les vôtres !

Commandez votre exemplaire avant le 12 décembre pour le recevoir avant Noël et utilisez le code de réduction EBBA2EBCC.

posté par Sämi Wechsler
 
mercredi 16 novembre 2022
tipnews
Oiseaux
Comment documenter une observation d’oiseau rare?

Sur ornitho.ch, certaines observations sont marquées d’un triangle jaune avec point d’exclamation. Cela signifie qu’elles sortent de l’ordinaire et doivent être documentées. Il s'agit soit d'une espèce rare, soit d'une date d'observation ou d'un lieu d'observation inhabituels.

Les formulaires permettant de documenter ces observations peuvent être remplis directement sur ornitho.ch. Ils sont ensuite examinés par la Commission de l’avifaune suisse (CAvS), un groupe d’experts qui regardent si l'observation est suffisamment documentée pour être prise en compte dans la littérature scientifique.

Sur ornitho.ch, le formulaire en ligne apparaît automatiquement à la saisie d'une donnée soumise à homologation. Si vous utilisez NaturaList, vous verrez ces observations sur votre page d'accueil d’ornitho.ch, sous le titre « Mes observations sans rapport d'homologation ».

Si vous avez la chance de rencontrer un oiseau rare, prenez le temps de documenter votre observation. Les photos et les vidéos, même de qualité moyenne, ainsi que les enregistrements (avec votre smartphone, le mode vidéo suffit généralement pour cela) sont naturellement des preuves très utiles, mais ils ne sont pas obligatoires. En l’absence de ces documents, ou s’ils ne montrent pas les critères essentiels, il est important de décrire en détail ce que vous avez observé. Utilisez pour cela le champ « Description », en notant d’abord en quelques mots de quelle manière vous avez trouvé l’oiseau et quel était son comportement. Si vous n'avez pas découvert vous-même l'oiseau mais que vous savez qui c’est, mentionnez-le. Décrivez ensuite l’oiseau, en commençant par sa taille en comparaison avec les espèces qui sont à côté de lui ou avec des espèces communes. Indiquez tous les détails que vous avez observés (le bec, sa longueur, sa forme et sa couleur, le dessin de la tête, du dos, des ailes, du dessous, de la queue, du croupion et des sous-caudales, longueur et couleur des pattes, un croquis peut également s'avérer très utile) et transcrivez autant que possible les cris ou le chant. Mentionnez également quels critères de détermination n'ont pas pu être vus. Si l’espèce est similaire à une ou plusieurs autres espèces, faites le diagnostic différentiel : notez pour quelles raisons il s’agit de cette espèce rare et non de l’autre espèce qui lui ressemble.

Dans la rubrique « Identification », mentionnez dans la case « Expérience avec cette espèce » si vous avez déjà vu cet oiseau rare (si oui, où et combien de fois ?) ou si c’est la première fois.

En règle générale, la responsabilité de documenter une observation inhabituelle incombe à la personne qui a découvert l’oiseau. Si l’oiseau séjourne, il est aussi important de documenter la dernière date d’observation. De même, il est nécessaire de documenter les individus supplémentaires si le nombre varie, ainsi que les apparitions de l’oiseau à un nouvel endroit.

En vous remerciant de votre coopération, nous vous souhaitons beaucoup de belles surprises dans les mois qui viennent.

posté par Bernard Volet
 
jeudi 10 novembre 2022
tipnews
Oiseaux
Lectures de bagues

Lorsque vous parvenez à déchiffrer des bagues couleurs, des colliers, marques nasales ou alaires d’oiseaux, il est possible de les transmettre directement à la Centrale de baguage depuis ornitho.ch. Il suffit de cocher la case « L’oiseau est marqué …», en bas du formulaire de saisie des observations. Des précisions sont alors demandées sur la nature de la marque et les inscriptions qui y figurent. Un message automatique de ring@vogelwarte.ch confirme par e-mail la réception de l’observation. Les informations sont déviées vers la Centrale de baguage qui les traite. Nous informons ensuite les observateurs sur l’origine de l’oiseau. Cela peut prendre toutefois plusieurs mois dans certains cas, suivant l’efficacité des coordinateurs des projets concernés.

Les bagues d’oiseaux d’élevage ou de pigeons voyageurs, ainsi que les déchiffrages incomplets ou erronés ne sont pas traités.

Les individus aux séjours prolongés nous intéressent beaucoup et nous vous sommes très reconnaissants de nous signaler aussi systématiquement que possible vos lectures de bagues d’individus fidèles à un lieu d’hivernage par exemple.

En vous remerciant pour votre collaboration, nous vous souhaitons d’excellentes observations.

posté par Bernard Volet
 
jeudi 3 novembre 2022
avinews
Programme de cours InfoSpecies 2023 en ligne

Découvrez l'offre variée de cours InfoSpecies, le centre suisse d'information sur les espèces, dont la Station ornithologique suisse fait également partie. Il contient des offres sur la connaissance des espèces, les habitats, la conservation des espèces, les outils de saisie & les apps - de l'initiation à la spécialisation. Vous souhaitez être informé-e par e-mail des nouveaux cours? Inscrivez-vous à la News Formation InfoSpecies.

posté par Bernard Volet
 
vendredi 28 octobre 2022
avinews
Oiseaux
Bulletin du Service d’information de la Station ornithologique suisse

La Station ornithologique suisse publie deux fois par année son « Bulletin SI » qui résume les observations particulières et les nouveaux développements de la saison ornithologique écoulée. Les synthèses se basent essentiellement sur les observations saisies sur ornitho.ch. Des informations sur les programmes de surveillance de la Station ornithologique ainsi que les dernières reprises les plus intéressantes reçues par la Centrale de baguage y ont également leur place. Vous trouverez ici la dernière parution.

Nous vous souhaitons une agréable lecture !

L'équipe ornitho.ch

posté par Bernard Volet
 
jeudi 27 octobre 2022
avinews
Oiseaux
Hors-série Nos Oiseaux de Michel Antoniazza

La rive sud du Lac de Neuchâtel fait l’objet de nombreux suivis biologiques qui guident les mesures d’entretien des marais effectuées par l’Association de la Grande Cariçaie. Michel Antoniazza (1952-2021) y a dédié toute sa carrière et en fut l’un des principaux artisans. Entre 2017 et 2020, il s’est attelé à synthétiser les résultats du suivi des espèces d’oiseaux nichant dans la Grande Cariçaie, le plus grand marais lacustre de Suisse.

Tout ce savoir, portant sur les années 2000 à 2020, sera prochainement disponible dans un hors-série de la revue de la Société romande d’étude et de protection des oiseaux Nos Oiseaux, dont Michel était membre du comité depuis de très nombreuses années. En plus des évolutions des populations d’oiseaux, ce travail comporte aussi des informations originales sur le comportement des espèces, issues des nombreuses heures passées sur le terrain par Michel. Ce fascicule spécial, d’environ 200 pages et dont la distribution est prévue pour le printemps prochain, sera disponible uniquement sur réservation. Il sera offert aux membres de Nos Oiseaux qui le souhaitent et disponible au prix de CHF 20.– (+ frais de port) pour les non-membres. Les personnes intéressées sont donc invitées, dès à présent et jusqu’à fin décembre 2022, à réserver l’ouvrage!

posté par Bernard Volet
 
lundi 10 octobre 2022
avinews
Oiseaux
Chronique ornithologique romande automne 2021 et hiver 2021-2022

Deux fois par année, la Centrale Ornithologique Romande rédige une chronique résumant les principales observations d'oiseaux ayant été faites durant la saison écoulée pour la revue Nos Oiseaux. Les observations d'oiseaux saisies sur ornitho.ch constituent la base principale des informations utilisées pour cette synthèse. Vous trouverez ci-dessous la dernière chronique parue en septembre 2022.

Document à télécharger :  2021-22AHseptembre2022-2960.pdf
posté par Sylvain Antoniazza
 
vendredi 7 octobre 2022
tipnews
Oiseaux
Quelle surface couvre une liste d’observations ?

Lorsque vous faites une longue excursion, la question se pose souvent de savoir s’il vaut mieux faire une seule longue liste d’observations ou plusieurs listes plus courtes. Notre recommandation : la zone couverte par votre liste d’observations ne devrait pas dépasser 1 km2 environ. La liste d’observations peut cependant passer par plusieurs carrés de la grille du système de coordonnées suisse (1 x 1 km2), pourvu que la surface totale ne dépasse pas outre mesure 1 km2. Font exception à la règle du km2 les excursions dans les grands sites ornithologiques classiques (Fanel, Klingnauer Stausee, Les Grangettes etc.) ainsi que les observations couvrant un vaste secteur à partir d’un point fixe (p. ex. observation des oiseaux d’eau à Préverenges, suivi de la migration sur un col).

Exemples de la règle du km2. La surface rouge délimite la zone d’observation. a) Cas idéal pour une liste d’observations : même si celle-ci passe par 4 carrés de la grille du système de coordonnées suisse (1 x 1 km), la surface couvre environ 0.9 km2. b) Exception autorisée pour les grands sites ornithologiques classiques : bien que la surface totale dépasse nettement 1 km2, on peut faire une seule liste d’observations. Si vous vous rendez le matin à gauche de la Broye et l’après-midi à droite, vous pouvez très bien faire 2 listes. c) Les observations à partir d’un point fixe peuvent être saisies sous forme de liste d’observations, même si le secteur surveillé est plus grand qu’1 km2. d) Cette randonnée en montagne s’étale sur plusieurs kilomètres. Il est utile de remplir une liste d’observations sur la première partie, lorsque vous avez observé de manière intensive. Ensuite, vous ne saisissez que des observations isolées des espèces A et, le cas échéant, des espèces B. Fond de carte : Office fédéral de topographie.

posté par Hans Schmid
 
mardi 4 octobre 2022
avinews
Oiseaux
Journées internationales d'observation des gypaètes

Les 17es journées internationales d'observation des gypaètes se dérouleront cette année du 8 au 15 octobre 2022, avec un accent tout particulier sur le samedi 8 octobre 2022. La fondation Pro Gypaète est responsable de l'organisation en Suisse, en collaboration étroite avec la Station ornithologique suisse. Mettez vos chaussures de montagne et planifiez une randonnée alpine en guettant les gypaètes! Vous trouverez plus d'informations ici.

Nous vous souhaitons plein succès!

posté par Hans Schmid
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
nbre/page :
nbre : 736
 
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2022